Que savez-vous de la congestion nasale chez les bébés ?

Que savez-vous de la congestion nasale chez les bébés ?

Assez fréquente, la congestion nasale chez les bébés est généralement inoffensive, mais elle est souvent inconfortable, provoquant un nez bouché et une respiration bruyante ou rapide. Les bébés peuvent avoir le nez congestionné, ou une congestion au niveau de la poitrine. Les symptômes diffèrent en fonction de l’endroit où la congestion se produit.

La congestion nasale est la plus courante, et si le bébé est de bonne humeur et se nourrit normalement, vous n’avez pas à vous en inquiéter outre mesure. Cela dit, vous pouvez aider à soulager la congestion nasale de votre enfant en utilisant un mouche-bébé pour enlever l’excès de mucus. D’autres remèdes maison, comme l’utilisation d’un humidificateur et l’administration de gouttes nasales de sérum physiologique, peuvent également contribuer à soulager la gêne de bébé.

Les causes de la congestion nasale du bébé

Les bébés peuvent être congestionnés lorsqu’ils respirent de la fumée de cigarette, des polluants, des virus et d’autres irritants. Leur corps produit du mucus supplémentaire dans le nez et les voies respiratoires pour piéger et éliminer ces irritants. L’exposition à l’air sec et à d’autres conditions météorologiques extrêmes peut également déclencher une production excessive de mucus et mener ainsi à une congestion. Par ailleurs, les bébés sont plus susceptibles que les enfants plus âgés de souffrir de congestion parce que leurs voies nasales et aériennes sont plus petites et n’ont pas encore atteint leur maturité.

Les causes possibles de la congestion nasale chez les bébés sont les suivantes :

  • l’inhalation d’air sec ;
  • les changements brusques et répétés de la température ;
  • les infections virales, telles que le rhume ;
  • l’inhalation de polluants atmosphériques polluants ;
  • une cloison nasale déviée ;
  • différentes allergies.

Les symptômes de la congestion nasale chez le nourrisson

Les symptômes de la congestion nasale des bébés peuvent varier en fonction du lieu où elle se trouve. Il peut être difficile de la localiser, car les bébés ont des voies respiratoires qui ne sont pas très éloignées les unes des autres. Si le bébé a un écoulement nasal ou du mucus dans le nez, il y a de fortes chances qu’il ait une congestion nasale, qui est par ailleurs le type le plus courant. La véritable « congestion thoracique », caractérisée par du liquide dans les voies respiratoires des poumons, est moins fréquente. Elle a tendance à se développer en conséquence à une maladie sous-jacente. Un bébé qui semble congestionné, mais qui est par ailleurs en bonne santé, ne souffrira que d’un petit inconfort sans gravité.

Lorsqu’un bébé a le nez congestionné, vous pourrez remarquer les symptômes suivants :

  • respiration bruyante ou plus perceptible ;
  • ronflement pendant le sommeil ;
  • légère difficulté à se nourrir ;
  • un nez bouché ;
  • une toux légère ;
  • un nez qui coule.

Des remèdes maison qui ont montré leur efficacité

Les remèdes maison contre la congestion nasale des bébés se concentrent surtout sur l’amélioration du confort. Si la congestion est de type thoracique, demandez conseil à votre médecin.

Pour la congestion nasale, on utilise généralement un mouche-bébé ou un aspirateur nasal pour soulager la congestion en aspirant le mucus du nez. Vous pouvez en savoir plus sur ces appareils sur http://www.mouche-bebe.net/.

Par ailleurs, d’autres soins à domicile peuvent être appliqués pour aider le bébé à se sentir mieux :

  • Prévoir des bains chauds, qui peuvent aider à décongestionner et à distraire l’enfant ;
  • Maintenir des tétées régulières et surveiller les couches mouillées ;
  • Mettre une ou deux gouttes de solution saline dans les narines du bébé ;
  • Utiliser un humidificateur ou une douche chaude pour créer de la vapeur qui aide à éliminer le mucus plus facilement ;
  • Massez doucement le nez, le front, les tempes et les pommettes ;
  • Eliminer les allergènes ou les polluants potentiels de l’air de la maison en aspirant les poils d’animaux, et en évitant d’allumer des bougies ou de fumer ;
  • Utiliser une aspiration douce pour aider à dégager le passage nasal, en particulier avant de nourrir l’enfant ;
  • Essuyez l’excès de mucus avec un mouchoir ou un chiffon doux et sec.

Attention toutefois : vous ne devez jamais donner à votre bébé un médicament contre le rhume ou la grippe. Si la congestion vous semble grave ou s’il y a d’autres symptômes inquiétants, n’hésitez pas à consulter un pédiatre.