Les bases du jardinage : quelle différence entre la motobineuse et le motoculteur ?

Les bases du jardinage : quelle différence entre la motobineuse et le motoculteur ?

La motobineuse et le motoculteur sont deux engins dotés d’un moteur destinés à travailler le sol pour le préparer à accueillir une plantation. Mais les points communs s’arrêtent là, car ces deux machines ont chacune leur propre utilité dans votre jardin.

Motobineuse Vs. Motoculteur : une différence de puissance

La motobineuse est au motoculteur ce que l’ordinateur portable est à l’ordinateur de bureau… du moins au niveau de la taille, car côté puissance, le motoculteur est loin devant. Les motoculteurs proposés sur le marché affichent une puissance comprise entre 3 et 11 kW, tandis que la motobineuse la plus puissante dépassera rarement les 2 kW, la moyenne se situant plutôt autour de 600 W. La motobineuse est donc destinée à de petits travaux de jardinage : végétaux, parterres, potager domestique, etc. Le motoculteur sera donc réservé à des travaux plus importants, comme l’entretien des grands espaces verts, la préparation des sols, la culture maraîchère, l’agriculture « professionnelle », etc.

On estime qu’une motobineuse fait l’affaire lorsque la surface à travailler est comprise entre 100 et 1 000 m². Pour plus d’infos à ce sujet, rendez-vous sur https://www.wizza.fr/qu-est-ce-que-motobineuse/. Au-delà de cette superficie, un motoculteur s’impose, au risque de rendre le travail fastidieux, sachant que le motoculteur permet une largeur de travail d’environ 100 cm lors de chaque passage, contre moins de 60 cm (en moyenne) pour une motobineuse. En somme, un passage de motoculteur équivaut à environ deux passages d’un motoculteur. Il en est de même pour la profondeur de travail qui peut atteindre les 35 cm pour un motoculteur contre moins de 20 cm pour une motobineuse.

Motobineuse Vs. Motoculteur : une différence de fonctionnement

Ces deux machines sont des engins motorisés. La motobineuse est équipée d’un moteur électrique ou thermique et fonctionne à l’aide d’un jeu de fraises rotatives qui brise la couche superficielle du sol pour l’aérer. Un guidon permet au jardinier de contrôler la machine, en s’aidant de mancherons équipés de poignées de commande. De son côté, le motoculteur est doté d’un moteur thermique suffisamment puissant pour permettre de labourer les terres sur une plus grande profondeur, même dans des conditions difficiles. Le motoculteur est un outil motorisé polyvalent qui peut accueillir différents accessoires en fonction des tâches à réaliser comme un soc, un versoir, etc. La majorité des motoculteurs sont équipés d’une charrue de grande contenance à l’arrière. Il peut également accueillir une arracheuse de pommes de terre, d’outils de coupe et de tonte, de dresse-bordures, d’une charrue à basculement, etc.

La motobineuse est dotée d’une, deux ou trois roues plus ou moins robustes. Elle ne permet généralement pas de réaliser une marche arrière « motorisée », contrairement au motoculteur, qui est doté de freins puissants, d’un levier de vitesses, d’un accélérateur et donc d’une marche arrière. Les dents rotatives viennent faciliter davantage le travail du jardinier.

Conclusion : motobineuse Vs. motoculteur

Le choix de la machine de jardinage dont vous aurez besoin dépendra donc de la superficie de travail au sol, du type des travaux à réaliser mais aussi du prix d’achat. Une motobineuse coûtera en général entre 80 € et 400 € (sachant que les motobineuses sont en moyenne deux fois moins chères que les motobineuses thermiques), tandis que le prix d’un motoculteur démarre à 600 €. Les modèles hauts de gamme peuvent coûter plusieurs milliers d’euros. Notez également que le motoculteur est un engin assez lourd, qui peut peser de 50 à 100 kg, contrairement à la motobineuse dont le poids et la taille sont comparables à une tondeuse à gazon de taille moyenne.

En conclusion, voici les avantages de la motobineuse : elle est pratique et particulièrement compatible avec une utilisation domestique, elle ne demande pas un entretien particulier et fait l’affaire pour une petite surface. De son côté, le motoculteur est une machine puissante, polyvalente et capable de travailler efficacement sur de grandes surfaces. Si vous n’êtes pas un professionnel, il y a de fortes chances que la motobineuse soit largement suffisante pour votre jardin.